Thé, Cakes et Socialisme

Un espace de réflexion sur les idées socialistes et le PS

samedi 24 octobre 2009

A Vergt, curieuse nuit pluvieuse...


roseLe soir du 22 octobre 2009 à la Mairie de Vergt, j'ai pu constater que notre motion E avait pris une curieuse orientation sur notre département de Dordogne...avec une AG surréaliste, un soir pluvieux :

- impossibilité de savoir comment et sur quelles bases avaient été réalisées les convocations

- impossibilité de controler clairement une liste d'émargement non communiquée et non controlée préalablement dans un contexte pluraliste et serein

- impossibilité de savoir clairement qui était en capacité de voter (signataires de la motion E, courant EAG, sympathisants ou ami(e)s ?)

- flou et opacité sur une liste unique de candidats inconnue préalablement

- refus de communiquer et d'appliquer une circulaire nationale connue par notre mandataire E.Espanol

- volonté par notre mandataire d'appliquer sa propre circulaire fabriquée "sur mesure" localement et sans concertation.

Les chaises en rond (pour plagier Ségolène ?), avec des mots de démocratie et de rénovation plein la bouche, tellement que ça en donnait la nausée...alors qu'il n'y avait là que vieilles pratiques d'appareil et ficelles politiques pour obtenir une éniéme autovalidation douteuse par les militant(e)s, pour se prévaloir d'une légitimité suspecte en raison des conditions même de ce vote et de l'absence de pratiques démocratiques.

J'ai ressenti la triste réalité qui agite notre motion, la volonté rénovatrice dégagée avec et autour de Ségolène Royal...est utilisée parfois comme frele couverture (en particulier par les peillonistes qui ont pris leur distance vis à vis de Ségolène et sa liberté) par des apparatchiks assoifés de mandats et de reconnaissance..mais désirant avant tout esquiver le véritable, et le seul valable vote global des adhérents socialistes...pour se parer dans des votes douteux d'autovalidation forcée comme celui de Vergt, où in fine bien des militant(e)s sont instrumentalisés.

Anthony Pitalier, courageusement, a pu présenter son parcours et les raisons de sa candidature au nom de notre motion E, et en tant que militant et pour le renouveau...auprès de la fédération PS24 (les candidatures sont possibles jusqu'au 30 octobre), alors qu'il refusait de s'associer à la liste présentée à Vergt pour des conditions évidentes au vu de l'absence de transparence.

Un petit débat a pu s'instaurer dans la salle...avec des attitudes militantes variées :

- désarroi devant les divisions "internes" socialistes, et parfois critiques devant ceux qui brisent le consensus

- approbation des compétents, des expérimentés qui se présentaient sur la liste

- incompréhension devant la situation

- intérêt pour la démarche d'Anthony, et soutien pour une véritable rénovation

J'ai quand même été désolé d'entendre certains propos qui ne grandissent en rien notre motion : "si vous n'êtes pas content, vous n'avez qu'à partir !", et concernant Anthony une accusation lamentable lui reprochant d'instaurer un climat de suspicions, dans une ambiance nauséabonde.

Logiquement, avec d'autres camarades, nous n'avons pas pris part à ce vote inique et sommes partis de Vergt pour ne pas cautionner une telle organisation et son mépris des militant(e)s socialistes.


Posté par marsipulami75 à 12:15 - PS Dordogne24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire