Thé, Cakes et Socialisme

Un espace de réflexion sur les idées socialistes et le PS

vendredi 1 janvier 2010

Cloture...


FlashMob1 Suite à ma démission du PS, du conseil fédéral PS24, de la section PS de Périgueux....je cloture ce site qui n'a plus lieu d'être....et je recommande tous ceux, toutes celles qui sont interessé(e)s par Europe Ecologie, les verts et les débats, les analyses qui les agitent...de jeter un regard sur le nouveau blog que j'ouvre et souhaite une merveilleuse année 2010 à tous, toutes !

Jean LACASSAGNE



Posté par marsipulami75 à 22:31 - PS - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 24 octobre 2009

A Vergt, curieuse nuit pluvieuse...


roseLe soir du 22 octobre 2009 à la Mairie de Vergt, j'ai pu constater que notre motion E avait pris une curieuse orientation sur notre département de Dordogne...avec une AG surréaliste, un soir pluvieux :

- impossibilité de savoir comment et sur quelles bases avaient été réalisées les convocations

- impossibilité de controler clairement une liste d'émargement non communiquée et non controlée préalablement dans un contexte pluraliste et serein

- impossibilité de savoir clairement qui était en capacité de voter (signataires de la motion E, courant EAG, sympathisants ou ami(e)s ?)

- flou et opacité sur une liste unique de candidats inconnue préalablement

- refus de communiquer et d'appliquer une circulaire nationale connue par notre mandataire E.Espanol

- volonté par notre mandataire d'appliquer sa propre circulaire fabriquée "sur mesure" localement et sans concertation.

Les chaises en rond (pour plagier Ségolène ?), avec des mots de démocratie et de rénovation plein la bouche, tellement que ça en donnait la nausée...alors qu'il n'y avait là que vieilles pratiques d'appareil et ficelles politiques pour obtenir une éniéme autovalidation douteuse par les militant(e)s, pour se prévaloir d'une légitimité suspecte en raison des conditions même de ce vote et de l'absence de pratiques démocratiques.

J'ai ressenti la triste réalité qui agite notre motion, la volonté rénovatrice dégagée avec et autour de Ségolène Royal...est utilisée parfois comme frele couverture (en particulier par les peillonistes qui ont pris leur distance vis à vis de Ségolène et sa liberté) par des apparatchiks assoifés de mandats et de reconnaissance..mais désirant avant tout esquiver le véritable, et le seul valable vote global des adhérents socialistes...pour se parer dans des votes douteux d'autovalidation forcée comme celui de Vergt, où in fine bien des militant(e)s sont instrumentalisés.

Anthony Pitalier, courageusement, a pu présenter son parcours et les raisons de sa candidature au nom de notre motion E, et en tant que militant et pour le renouveau...auprès de la fédération PS24 (les candidatures sont possibles jusqu'au 30 octobre), alors qu'il refusait de s'associer à la liste présentée à Vergt pour des conditions évidentes au vu de l'absence de transparence.

Un petit débat a pu s'instaurer dans la salle...avec des attitudes militantes variées :

- désarroi devant les divisions "internes" socialistes, et parfois critiques devant ceux qui brisent le consensus

- approbation des compétents, des expérimentés qui se présentaient sur la liste

- incompréhension devant la situation

- intérêt pour la démarche d'Anthony, et soutien pour une véritable rénovation

J'ai quand même été désolé d'entendre certains propos qui ne grandissent en rien notre motion : "si vous n'êtes pas content, vous n'avez qu'à partir !", et concernant Anthony une accusation lamentable lui reprochant d'instaurer un climat de suspicions, dans une ambiance nauséabonde.

Logiquement, avec d'autres camarades, nous n'avons pas pris part à ce vote inique et sommes partis de Vergt pour ne pas cautionner une telle organisation et son mépris des militant(e)s socialistes.


Posté par marsipulami75 à 12:15 - PS Dordogne24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 25 septembre 2009

Contre le cumul des mandats...dès les régionales !


Normal PETITION

"Le non cumul des mandats est vécu, à juste titre, comme une des mesures phare de cette fameuse « rénovation » tant attendue du Parti Socialiste.

Il n’a échappé à personne que la Première Secrétaire préfère reporter (encore) l’application de ce principe après les prochaines élections régionales. Cette décision a agacé mais pas étonné.

Inutile de revenir sur les méfaits du cumul des mandats qui sont multiples et dont toute une littérature relaie les conséquences graves sur le débat démocratique.

Pour nous, citoyens socialistes, républicains, démocrates et rénovateurs, cette mesure est fondamentale dans le renouvellement tant attendu par les français.

C’est pourquoi, fidèles à nos principes et forts de notre envie de donner corps au « siècle citoyen », nous refusons dès ces élections régionales un cumul de mandats de quelque candidat que ce soit.


Nos valeurs de démocratie, de respect des citoyens, de transparence dans la vie publique nous empêchent de cautionner une constitution de liste qui reste totalement opaque. Qui peut dire aujourd’hui quelle liste nous allons devoir plébisciter ce 1er octobre ?

Pourrait-on voir plus grand cynisme à voir sur ces listes des personnes engagées sur nos valeurs de démocratie renier ces mêmes valeurs par leur simple candidature ?
Lorsqu’un responsable politique affirme être contre le cumul des mandats, il doit en premier lieu se l’appliquer.

En conséquence, nous, citoyens socialistes, républicains, démocrates et rénovateurs, refusons catégoriquement de donner notre approbation à la constitution d’une liste sur laquelle le décalage entre les actes et les discours serait flagrant."


POUR SIGNER !


REJOINDRE LE GROUPE FACEBOOK


Posté par marsipulami75 à 21:12 - PS - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 22 septembre 2009

Boycott...le 1er octobre !


VOTE         BOYCOTTONS LE SCRUTIN !

Les questions posées aux militant(e)s ne sont qu'un nouveau louvoiement devant l'urgence démocratique et l'évolution profonde necessaire à un PS en crise, qui refuse d'assumer sa mutation voir sa refondation.

L'attente des militant(e)s socialistes est bien plus forte en matière de démocratie interne, de respect des votes et des désignations, d'arrêt des fraudes et des votes d'autovalidation/d'autodésignation orientés dès le départ..et tandis que la plupart des militant(e)s sont soit attentistes, ou résignés/écoeurés et que commence les vagues de départs de militants "originaux" et véritablement socialistes, authentiquement de gauche....la direction nationale socialiste s'efforce de colmater les brèches, d'écoper dans un navire qui prend l'eau depuis Reims, tout en ne donnant aucun signe permettant de constater qu'elle quitte les rivages du conservatisme, le recul politique assumé et l'acceptation résignée des défaites électorales devant la droite..avec une légère angoisse à la perspective de voir arriver les Régionales 2010.

Dans ce questionnaire..aux promesses destinées à être applaudies par les militant(e)s, succédent les voeux pieux, voir les engagements réalisables qu'une fois que nous serions au pouvoir national par une Loi (super pratique pour enterrer un engagement)...la réalité socialiste est bien plus inquiétante...année après année, avec ses cumulards qui s'autojustifient sans cesse ou redécouvrent les vertus du "non cumul" pour les autres, ses engagements exigeants (promis en meeting, pour se faire applaudir par les militant-es) qu'on repousse sans cesse pour mieux les éloigner et les gommer progressivement dans leur efficacité réelle, avec des femmes qu'on classe comme la diversité pour mieux les contenir, avec des jeunes et des adhérents "sans mandat" qu'on ostracise au cas où ils auraient la mauvaise idée de vouloir en exercer un....

Comment la direction nationale autour d'Aubry, peut elle tenter de nous faire croire qu'elle va rénover le parti...alors qu'en son sein même le cumul des mandats et des fonctions est la règle de base, l'alpha et l'oméga, et que sa remise en cause causerait l'explosion immédiate de la dite majorité des carpes et des lapins de Solférino ?

Comment la direction nationale autour d'Aubry, pourra t-elle justifier qu'elle a tiré les leçons du dernier scrutin frauduleux...alors qu'aucune sanction n'a été actée, qu'aucune modification dans l'organisation des scrutins internes n'est en place ?

Franchement entre un vote pour un candidat unique (liste régionale PS, Rousset en Aquitaine) et la tentative de la direction nationale d'obtenir un blanc seing "militant", de mobiliser pour des scrutins internes peu lisibles pour les militant(e)s...mon choix est déjà fait...je ne me déplacerais pas et ne participerais pas à l'organisation du scrutin, et tant pis pour les camarades qui s'en sortiront "par une pirouette" en me disant que je fais le jeu de la droite, qu'ils participent plutôt au changement interne et que celà se traduise par des actes concrets dans la vie organisationnelle, démocratique du parti.

1er Octobre 2009, pas de blanc seing au cynisme de la direction nationale socialiste...

"ça fait trente ans qu'il y a des fraudes, et tout le monde le sait (mais personne ne fait rien...cqfd)"


 

 

 

Posté par marsipulami75 à 12:53 - PS - Commentaires [1] - Permalien [#]

mercredi 16 septembre 2009

6 minutes 20, et une direction ringardisée...


6'20" et une direction ringardisée, placée devant toutes ses responsabilités...

L'intervention de Ségolène Royal était attendue, tout le monde au PS s'interrogeait "mais que va t-elle dire et jusqu'où ira t-elle ?"...la réponse est tombée, déterminée, avec une déclaration puissante qui ringardise encore plus la direction du PS et Martine Aubry.

Ségolène réclame dans le même temps la vérité et des sanctions en interne, si les faits de fraude sont avérés, tout en pensant que le mieux pour le parti serait de poursuivre les auteurs du livre...pour que la vérité éclate et que les faits soient tranchés (fraude massive ou pas), pour que le malaise ne dure plus et que le parti puisse aller de l'avant.

Le PS a immédiatement montré qu'il n'était pas au niveau...en proposant juste un modeste petit entretien avec les journalistes, pour enterrer une fois de plus le dossier...

La mise en place (telle qu'elle est présentée dans le livre Holdup au PS) planifiée d'un logiciel "anti Royal" pour monter les voix d'Aubry et baisser celles de Royal en "live" au fur et à mesure des décomptes...est pour Ségolène, l'exemple même de la dérive du parti socialiste qui ne respecte même plus ses procédures démocratiques, le choix de ses militant(e)s. L'appareil croit tout contrôler, tout décider et par là même montre l'etendue de ses faiblesses, ses lachetés politiques.

Les principaux responsables des fraudes sont cités, qu'ils s'expliquent...et que le parti en tire profit, et agisse à bon escient...tel est aussi le message clair...car un an après, les procédures de vote sont toujours les mêmes !

Elle ne veut absolument pas de nouveau vote, pas de poste de 1ere secrétaire...elle a tourné la page et est au service des citoyens, mais désire que le PS respecte ses militants..sa démocratie interne...ses principes, car il n'y a pas de gouvernance nationale sans celà et sans une réelle dynamique.

"Rien ne justifie la loi du silence...De la vérité jaillit la lumière...La passivité serait un aveu de culpabilité"

A l'évidence, emerge aussi de ses phrases le sentiment net qu'il est temps que le PS..franchisse un nouveau cap, quitte les rivages de pratiques dépassées par la société, les exigences militantes..et Martine Aubry est clairement mise au "pied du mur" par les déclarations de Ségolène Royal...plus de possibilité de louvoyer, de créer des commissions "d'enquêtes" pour endormir ou enterrer tout ce qui géne, de faire croire à des fausses rénovations ou que la crise peut cacher le discrédit démocratique interne des socialistes...

En 6'20" le message est clair, limpide, fluide...il touchera au coeur de tous les militant(e)s socialistes de toutes sensibilités, de tous courants...demain doit être la fin des réglements de compte et des opportunismes, demain doit être un autre jour socialiste pour nous tous, mais pour celà "nous demandons la vérité et des sanctions (si elles sont justifiées)"...pour que le mépris cesse, pour que le discrédit ne rejaississe pas sur nous tous, sur tous nos votes internes et pour que simplement nous retrouvions la joie d'être ensemble,sans malentendu et sans magouille.


Posté par marsipulami75 à 00:14 - PS - Commentaires [4] - Permalien [#]

dimanche 13 septembre 2009

Grève militante...Pour des sanctions contre les fraudeurs !


nonauxfraudes Un groupe sur Facebook vient de se lancer, et qui exprime clairement (au delà des sensibilités et des motions de chacun/chacune) le dégout militant qui gagne "en interne" au sein du PS après les déclarations du dernier CN ("à ma connaissance, il n'y a pas eu de bourrage d'urne" Martine Aubry) et une volonté de boycotter toute action militante tant que les responsables de la fraude ne seront pas clairement sanctionnés :

"Les militants du Parti Socialiste, écoeurés par les fraudes, d'où qu'elles viennent, demandent que les fraudeurs soient punis. Nous, militants, nous mettons en grève de tractage, collage, et de toute action militante de terrain jusqu'à ce que des sanctions soient prises et les processus électoraux internes clairement apurés."

Alors n'hésitez pas, venez avec votre sensibilité...votre personnalité, rejoindre le groupe FB...des contestataires de l'intérieur ! : VOICI LE LIEN


Aubry et les bourrages d'urnes
envoyé par rue89. - L'info video en direct.

Posté par marsipulami75 à 16:18 - PS - Commentaires [1] - Permalien [#]