Thé, Cakes et Socialisme

Un espace de réflexion sur les idées socialistes et le PS

mercredi 26 mars 2008

La boulangère expulsée...

091  HELENE DEHORS...

Je ne peux m'empecher de faire un article, sur la boulangère Hélène, près de St Front et de la cathédrale..du joli pont des Barris, car disons..c'est resté un excellent souvenir, dès mon arrivée à Périgueux en aout 2007, j'ai apprécié ses pains "chauds" artisanaux et traditionnels..avec toutes sortes de formes, goûts...et au delà de son travail, de sa passion, c'était aussi à n'en pas douter..une personnalité de Périgueux, ancrée dans cet hypercentre super protégé..et livré avant tout aux agences immobilières, aux multiples magasins franchisés.

Là aussi, comme Hélène le raconte sur son blog, Darcos est passé le 7 Mars 2008 et promis que des solutions seraient trouvées..hélas, trop fois hélas, le 26 Mars 2008 c'était la venue de l'huissier, la saisie du matériel et l'arret de l'activité d'une boulangère que l'on aimait rencontrer, que l'on appréciait de retrouver..sous les coupelles de St Front !

Peut on laisser continuer les choses évoluer ainsi ? Bientôt il n'y aura plus de diversité dans les centres villes, et les petits commerces se trouveront "chassés" ou auront de plus en plus de mal à maintenir leurs activités, pourtant indispensable à l'équilibre..des villes..ils sont, en quelque sorte, un poumon et je persiste à penser que plutôt..que d'acheter des baguettes "moles" dans des grands magasins de la périphérie, il convient d'accepter de payer un peu plus cher et d'entendre craquer sous les dents, un bon pain chaleureux et de le partager avec des ami(e)s.

Maintenant, il y a de quoi être inquiet..si une sorte de résignation, capitulation "politique" s'empare de nos élus locaux et si aucun signe fort n'est donné..la messe sera dite, et il ne faudra pas venir pleurer ensuite sur l'état des commerces dans notre ville..avec bien trop de pas de porte abandonnés, désertés et une pression excessive excercée par les groupes immobiliers qui finissent par avoir un pouvoir quasi monopolistique sur des rues entières, quartiers bien exposés.

Laissons du temps au temps pour voir la suite de l'action de nos nouveaux élu(e)s, qui commencent légitimement par prendre leurs marques dans un environnement Darcosiste, mais attention..les personnalités dynamiques sont fragiles, il faut aussi penser qu'elles n'ont bien souvent ni la capacité, ni la possibilité d'attendre...alors je souhaite, simplement, qu' Hélène puisse s'en sortir et me refasse, ainsi qu'à bien des périgourdins, de délicieux petits pains. Acceptons en l'augure..

Mettons au coeur l'humain, son action, sa volonté..en acceptant ses imperfections..et n'oublions pas que les petits commerces font et feront la richesse de notre ville !


Posté par marsipulami75 à 20:32 - Périgueux - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire