Thé, Cakes et Socialisme

Un espace de réflexion sur les idées socialistes et le PS

mardi 18 mars 2008

Périgueux, enfin..à gauche !



PERIGUEUX16032008
envoyé par LACASSAGNE


Enfin, après plus de 40 ans de domination de la droite (sous Guéna, Darcos ou Daudou), Périgueux est repassé à gauche..sous une pluie battante dimanche dernier..et Michel Moyrand l'a emporté sur un score serré avec 50,42% et 113 voix d'avance...mais peu importe l'avance, du moment qu'il y a l'ivresse...d'autant plus que pour la Dordogne, Bergerac est tombé aussi et que 4 nouveaux cantons supplémentaires sont passés à gauche...bientôt pour trouver un UMP, pardon un UDD, faudra prendre une loupe et bien chercher sur notre carte départementale....

L'équipe de Moyrand obtient 30 postes, et celle de Darcos 9 postes...à la Mairie.

Cette victoire, à gauche et au PS, tout le monde l'espérait secrétement..sans trop en parler de peur de porter la "poisse" à la dynamique...mais lorsque Darcos a reconnu, de façon "fair play", sa défaite..il a fallu se rendre à l'évidence, la gauche avait brisé un cycle de domination pesante de la droite sur la ville...

Par superstition, l'organisation de "l'after" était un peu insouciante, balbutiante...enfin on s'est tous congratulés devant la permanence de Moyrand, et ensuite il y avait un petit buffet à la préfecture..puis une "descente" sur le centre de la communication à St Georges..avec une grande foule à l'arrivée, et malheureusement bien peu de cuvée "Royal" dans les gosiers des militants ereintés..c'était donc vrai, ce que disait Darcos, Moyrand avait tout "claqué" dans ses visites de bar !

Disons que dans toute cette imprévoyance, il y avait l'essentiel...la bonne humeur, les sourires, les poignées de mains, les rires, des émotions sincères (chez les jeunes élues et aussi chez les communistes comme Odile Rougié), beaucoup de discussions politiques et d'anecdotes, des militants ou des responsables politiques heureux simplement de se retrouver..et de partager un moment fraternel

En même temps, chacun mesurait la lourde responsabilité qui incombe désormais à nos élu(e)s..pour vraiment dynamiser nos quartiers, et répondre aux attentes de beaucoup de citoyens...à mon sens, les militants socialistes ont eux aussi un devoir d'exigence et se doivent de suivre l'action de notre nouvelle municipalité.

Ce qui est étonnant, par rapport à Paris et aux Mairies d'arrondissement, c'est que là curieusement..il ne se passait rien à la Mairie, elle est restée désespéremment vide..calme..éteinte (aucune lumière..), et c'est vrai que pour les militants..les citoyens...c'est aussi un "manque" de ne pas pouvoir partager ces instants de bonheur, devant un  tableau de résultat..avec un leader au balcon..ou autour d'un buffet, en train de discuter avec un militant sympa de l'autre bord (je l'ai déjà fait !)..là, la préfecture de Dordogne parait assez "froide" pour ce genre de soirées..faudra aussi que Michel nous redonne une vraie Mairie fière de ses soirées électorales, et où les citoyens seront heureux de leur démocratie !

Dans la ville, il y avait partout des camions-vidéos avec des grandes antennes satellites..en particulier ils ont "campé" longtemps devant la permanence de Darcos, à côté du café de Paris, avant de procéder à des interviews..souvent dans des cafés. Il faut noter que la meute des journalistes (photographes, perche-son), parfois limites "aggressifs" a suscité des protestations de citoyens mais aussi de responsables des bureaux de vote...devant des actions étonnantes, 5 ou 6 cameras (ou photographes) derrière une urne..30 minutes à l'avance, pour attendre que Darcos ou Moyrand passe et  glisse le bulletin dans l'urne ! Personnellement, je trouve aussi..que tout celà est "très inutile" et génait le bon déroulement des opérations de vote, troublait la sérénité des citoyens.

Nous avons fini la soirée avec des militants chez Maitre Kanter, place Guéna (tout un symbole..), et j'ai été heureux de me retrouver à la table de Matthieu, Chantal, Laetitia et les parents Druillole...car je n'ai rien oublié de mon "combat" politique principal durant cette période et de notre acharnement pour porter Matthieu, Chantal pour les cantonales de Périgueux Centre...et réussir finalement le meilleur score d'un candidat socialiste avec 48,2% à 200 voix de Daudou !

En fin de repas, autour d'un verre de champagne, nous avons eu l'honneur de recevoir à notre table le sénateur B.Cazeau, tout sourire..avec les succés electoraux sur la Dordogne, et la perspective de recevoir le soutien de nouveaux conseillers généraux socialistes et de gauche..il a reconnu la valeur de Matthieu, et l'importance du travail de Chantal !

Cette défaite a été un peu amère (bien entendu..on s'est pas laisser aller, on a bien fait la fête..tout le monde le méritait !), parce qu'il ne faut pas se voiler la face..nous nous sommes battus "avec peu de moyen"..dans une campagne cantonale "style commando" avec quelques militants bien motivés, mais avec un parti assez indifférent car il avait cette fois ci un objectif clair "gagner Périgueux"..malgré tout, le résultat a été excellent et nous avons semé pour l'avenir, car nous ne pouvons pas laisser le centre à la droite..aussi, j'ai été heureux de constater qu'au CDC de St Georges..les militants avaient réservé un accueil chaleureux, et bien des applaudissements mérités à Matthieu, Chantal...ils les méritaient !

Les rêves ont été doux, cette nuit là...


Posté par marsipulami75 à 03:30 - Municipales 2008 - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

    UN GRAND BRAVO

    Bravo Périgueux et bravo Jean ! Super super super !!
    Une périgourdine exilée

    Posté par Christine RS21, mardi 18 mars 2008 à 21:11
  • Bravo

    Mathieu s'est présenté courageusement dans une circonscription difficile. Il a fait un très bon travail puisqu'il a "refait" une grande partie de son retard du premier tour.

    Il a l'âge pour lui et son travail sur le terrain qui ne manquera pas de payer bientôt.

    Le prochain scrutin verra sa victoire.

    Il faut donc féliciter Chantal et Mathieu. Féliciter leur équipe présente sur le terrain.

    Bravo pour ce score plus qu'honorable.

    Félicitations aussi à l'auteur du film de la journée du 16 mars, qui nous redonne bien à revivre les émotions de cet évènement.

    Posté par Hermione, mardi 18 mars 2008 à 23:40
  • bravo

    Un bravo de Metz où l'on a vécu la même histoire

    Posté par Erasme de Metz, mercredi 19 mars 2008 à 21:48

Poster un commentaire