Thé, Cakes et Socialisme

Un espace de réflexion sur les idées socialistes et le PS

jeudi 15 novembre 2007

Arnaud s'abstient au BN sur le traité européen..


RM24


Traité européen : Arnaud Montebourg expose sa position

14 novembre

Le PS a dit oui au Traité européen. Êtes-vous d’accord et pourquoi ?

A. Montebourg : Je n’ai pas approuvé cette position. J’ai préféré l’abstention devant le Bureau National du Parti Socialiste, en voici les raisons :

Le Traité a été amélioré mais dans son ensemble, il est assez similaire au premier. C’est une des raisons pour lesquelles mon sentiment est mitigé.

Je crois sincèrement qu’on ne peut pas dire non une nouvelle fois, car un deuxième non serait cette fois fatal à l’Europe et cela je ne le souhaite pas, puisque j’ai porté un non fondamentalement pro européen.

Il est tout aussi nécessaire d’enregistrer les progrès contenus dans ce texte. Quels sont-ils ?

  Ce n’est plus une Constitution qui nous engagerait pour longtemps, c’est un Traité révisable comme les autres Traités, c’est un premier progrès.

  Deuxièmement, il n’y a plus la 3e partie. Tous les problèmes graves qui pèsent aujourd’hui sur l’avenir de l’Europe étaient figés et gravés dans le marbre constitutionnel et libéral de la 3e partie de l’ancien Traité Constitutionnel. Pendant la campagne référendaire, j’avais dit que si on n’avait pas mis la 3e partie j’aurais certainement voté oui, parce qu’il y avait également la Charte des droits fondamentaux qui nous rassemble. La 1ère partie améliore le système de prise de décision de l’Union Europénne (un exécutif plus stable, un Parlement renforcé, une Commission plus responsable) et constitue donc un progrès. On a conservé cette 1ère partie pour les futures prises de décision européenne, c’est un point positif.

Puis, il y a un certain nombre de légers progrès, certes très homéopathiques et infinitésimaux, comme la base juridique que nous réclamions tant pour fonder une protection européenne des services publics, ainsi qu’un début de recul du dogme de « la concurrence libre et non faussée ». Voilà pourquoi, il est difficile, et à mes yeux déraisonnable, de dire non.

Pourtant, chacun voit bien que nous sommes bien loin du compte de ce que nous sommes en droit d’attendre d’une réorientation moins libérale de l’Union Européenne. Car tous les problèmes de l’Europe sont devant nous : la question des frontières, des futurs élargissements, du dumping fiscal, social et monétaire avec l’indépendance toujours consacrée de la Banque Centrale Européenne, de l’absence de budget et d’impôt européen. Et sur ces questions-là, le Traité n’apporte aucune réponse et organise même des points de blocage dans les évolutions que nous souhaitons.

Lorsque nous disons qu’il vaut mieux s’abstenir, cela veut dire : s’abstenir de le bloquer. Cela veut dire que nous pensons qu’il est raisonnable de ne pas faire obstacle à ce Traité. Et nous verrons bien comment il permettra aux européens qui l’ont négocié de régler les problèmes considérables posés à l’Europe dans les mois et les années qui viennent.

Que pensez vous de la procédure parlementaire de ratification de ce Traité ?

Arnaud Montebourg : J’ai un grave problème par rapport à cette procédure. Je pense que les Français qui ont décidé de dire non en 2005 sont les seuls à pouvoir dire oui et ils ne pourront le dire eux-mêmes que par la voie d’un référendum dûment organisé. Ce n’est pas une injure que de demander le parallélisme des formes en exigeant la tenue d’un référendum. Les Français qui se sont appropriés la question européenne auraient, je crois, le désir de continuer cette construction avec leurs dirigeants européens.

Telle est la raison pour laquelle je ne me sens pas l’autorité de décider aux lieu et place des citoyens qui ont dit non en mai 2005. C’est une des raisons pour lesquelles probablement je refuserai, en conscience, de prendre part au vote de ratification du Traité de Lisbonne.


Posté par marsipulami75 à 17:14 - RM - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    ,

    montebourg a dit aujourdhui ces quatre verite a dati

    Posté par LIONEL, jeudi 15 novembre 2007 à 20:02
  • Arnaud s'abstient au BN sur le traité européen

    Je suis d'accord ,l'abstention du P.S aurait été
    la meilleure solution...
    si j'ai voté non au référendum c'était pour le
    point 3

    nouvelle militantte du P.S je me sens piégée.

    Posté par marieclaude, lundi 19 novembre 2007 à 21:05

Poster un commentaire